presse



40 ans d'alternative au productivisme - Le portrait d'un militant

André Goudin, est un des pionniers de l’agriculture biologique en Bretagne et en France.  Cet autodidacte déterminé n’a de cesse de remettre concrètement en question le système productiviste qu’il a un temps soutenu. .../...


André Goudin plaide pour la chaine de l'équilibre

En finir avec l’agrochimie productiviste est possible ! La solution réside dans une synsthèse reprenant « le meilleur des agricultures durable et biologique, sans tabous ». De l’agronomie séculaire et des connaissances actuelles. André Goudin le croit, lui qui en discerne les atouts depuis 30 ans. Jeune, il s’était lancé dans l’agriculture intensive, mais il en avait vite constaté les aberrations techniques, économiques et environnementales.../...


Le retour du savoir-faire paysan

André Goudin n’est pas du genre suiveur, plutôt précurseur. Ce sexagénaire vient de monter sa société de conseil en agroenvironnement par désir de transmettre ses connaissances. Fort d’une longue expérience de terrain, cet enfant de Muël, en Ille-et-Vilaine, a quitté l’école à l’âge de 14 ans pour apprendre le métier de paysan avec son père. « Mon père était très pédagogue.../...


Comment je suis revenu à une agriculture durable

Animé par le désir de transmettre ses connaissances, André Goudin a fondé  Agro-Alizés Environnement (AAE), une société de conseil en agroenvironnement et de conception de produits 100% naturels. Aujourd'hui, il nous raconte comment, après avoir cru au système de production intensive au début de son installation, il a fait volte face pour revenir à une « agriculture durable », en s'inspirant du savoir-faire traditionnel de son père.../...


Avec Agro-Alizés Environnement (AAE), sa société de conseil et de conception de produits 100% naturels, André Goudin, souhaite transmettre ses connaissances en matière d’agroenvironnement. Retour sur une emblématique vie de paysan : héritier du savoir-faire traditionnel de son père, André Goudin est devenu le héros du système de production intensive, avant de faire volte-face pour revenir à une « agriculture durable ». Aurélie Thépaut

Aurélie Thépaut est journaliste au sein du média Bretagne durable du site www.bretagne-durable.info